Accueil   |   Nos actions   |   Connaître   |   Suivis/Observatoires   |   Oiseaux   |   STOC – Hivernants (SHOC)

STOC – Hivernants (SHOC)

Le Suivi Temporel des Oiseaux Communs Hivernants fait suite à l’ancien dispositif de Suivi Hivernal des Oiseaux des Champs (SHOC) qui, comme son nom l’indique, consistait à suivre les populations d’oiseaux communs pendant la période hivernale, en milieu agricole, de 2008 à 2013. Ces deux programmes ont pour objectif d’observer des tendances des populations d’oiseaux en hiver.

Qu’est-ce que c’est ?

Lancé à l’hiver 2008-2009 par la LPO Drôme et immédiatement relayé par le MNHN dans le cadre de l’observatoire « Vigie-Nature », le programme SHOC, dont l’objectif était initialement le suivi des alouettes des champs, est aujourd’hui le seul à se focaliser sur les oiseaux hivernants en milieux agricoles. Il donne une vision de l’évolution des populations dans notre pays.

Le SHOC a entamé sa mue et deviendra à l’hiver 2014-2015, le STOC Hivernants ! Afin d’adapter le protocole au temps, au terrain et aux participants, le choix a été fait de tester dès l’hiver 2013-2014 un nouveau protocole sur le modèle de celui du STOC EPS qui simplifiera l’implication bénévole et élargira les suivis au-delà des zones de grande culture pour une vision plus globale de l’hivernage des oiseaux.

En Drôme, huit secteurs sont suivis dans le cadre du programme d’actions régional LPO Auvergne – Rhô,e-Alpes.

Le programme STOC Hivernants est basé sur des comptages visuels et auditifs d’oiseaux à partir de transects le long desquels l’observateur se déplace. Le site de comptage est un carré de 2 km de côté (même maillage que pour le STOC EPS) tiré au sort aléatoirement. Deux comptages sont effectués en décembre et janvier de chaque hiver. Le principe de base est d’y réaliser un transect de 3 km de long (découpé en 10 transects d’environ 300 m). Les 10 transects doivent être placés bout à bout et traverser les habitats majoritaires du carré, sans chercher à échantillonner de façon exhaustive tous les milieux du carré.

Pourquoi le STOC-Hivernants?

Sous nos latitudes, du fait de la raréfaction de ressources alimentaires, l’hiver est une période critique du cycle biologique des oiseaux. Les populations reproductrices de nombreuses espèces sont dépendantes de leur survie hivernale. La France, par sa situation géographique, aux confins de trois grands climats, et par son important espace agricole (riche en nourriture), près de 60% de sa superficie totale, tient un rôle majeur dans l’accueil des populations hivernales d’oiseaux. Le protocole simple du STOC-Hivernants et SHOC permet de détecter la plupart des espèces utilisatrices des cultures en hiver et maintenant aussi dans d’autres milieux.

Ces données hivernales concernent nos espèces sédentaires, migratrices partielles ou pre-sahariennes et hivernantes. Elle sont essentielles pour compléter ce que nous savons déjà sur les tendances de chaque espèce, les changements d’aire de répartitions, de comportements migratoires et le lien avec le réchauffement climatique.

Le but de ce programme n’est pas de cartographier les espèces sur le territoire français, mais de représenter les variations temporelles (sur une base annuelle) et géographiques d’abondance relative hivernale. On peut ainsi avoir une meilleure idée des ressources utilisées, des relations entre l’abondance selon les espèces et les types d’habitat, et connaître les déplacements des populations hivernales.

Résultats

Retrouvez les résultats sur le site Vigienature

Comment participer ?

Vous êtes ornithologue et vous souhaitez rejoindre le réseau SHOC ?

Pour cela, c’est très simple, contactez notre coordinatrice local Cindie Arlaud : cindie.arlaud@lpo.fr

 


 

Pour plus d’informations : http://vigienature.mnhn.fr/suivi-hivernal-des-oiseaux-communs-shoc