Accueil   |   Actualité : Une trentaine de participants réunis pour discuter des ripisylves : des linéaires de vies à préserver.

Une trentaine de participants réunis pour discuter des ripisylves : des linéaires de vies à préserver.

Vendredi 27 avril à Saint-Gervais-sur-Roubion, vous étiez une trentaine à participer à la soirée d’informations sur les ramières : des linéaires de vie à préserver. Merci à tous les participants et participantes qui sont venus s’informer et s’exprimer !

C’est dans un contexte de coupe rase des ripisylves (forêts de bords de cours d’eau) qui bordent le Roubion que notre association et le collectif des amis des Ramières ont décidé d’organiser une réunion publique d’information sur l’importance de maintenir ces boisements dans un bon état de conservation.

En effet, les ripisylves sont des milieux reliques qui se font de plus en plus rare à l’échelle de notre département mais également à l’échelle nationale. Or, ces milieux très dynamique abritent de nombreuses espèces dont certaines relativement peu communes (oiseaux, amphibiens, chauves-souris, insectes xylophages…).

Au-delà de la préservation des nombreuses espèces qui vivent dans ces milieux, les ripisylves vont également procurer de nombreux services à notre société : les services écosystémiques. Ces milieux boisés remarquables vont par exemple protéger les berges de l’érosion, protéger les parcelles contre les inondations lors de fortes crues, participer à la purification de l’eau et au maintien des nappes phréatiques ou encore à la capture d’une importante quantité de carbone, entre autres. Ces milieux vont également jouer un rôle de corridor écologique permettant aux espèces de se déplacer le long du cours d’eau entre différents milieux afin d’assurer leur alimentation, leur reproduction, etc.

Nous espérons que cette réunion aura permis aux habitants, aux propriétaires et aux élus de mieux comprendre les intérêts de conserver ces écosystèmes aussi riche que fragile.

Retrouvez l’interview de Stéphane Vincent, chargé d’études à la LPO Drôme, au micro de France Bleu Drôme Ardèche en cliquant sur la photo ci-dessous.