Accueil   |   Trames vertes et bleues   |   Le Contrat Vert et Bleu du Grand Rovaltain

Le Contrat Vert et Bleu du Grand Rovaltain

Le territoire du Grand Rovaltain accueille une biodiversité riche et variée et représente de forts enjeux d’aménagement du territoire en lien avec les activités humaines. Ceci lui a valu d’être identifié comme zone prioritaire dans le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE*) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce classement en zone prioritaire permet aujourd’hui la mise en œuvre d’un Contrat Vert et Bleu (CVB) qui prend la forme d’un soutien aux acteurs locaux (communes, associations, entreprises…) qui entreprennent des projets de préservation et de restauration de la Trame Verte et Bleue**.

* Nouveau schéma d’aménagement du territoire qui vise la protection de ressources naturelles et le bon état écologique de l’eau.

** Voir pages : Trames vertes et bleues et SCoT du Grand Rovaltain

Le Contrat Vert et Bleu du Grand Rovaltain est acté par une convention établie entre des financeurs publics (la Région, L’Agence de l’eau, l’Europe et le Conseil départemental de la Drôme), le Syndicat mixte du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) et des partenaires locaux. Il fixe un programme d’action sur cinq ans.

Quatre grands volets émergent de ce contrat :

Études : connaissance des milieux et espèces, mise en place d’indicateurs de suivis …

Urbanisme : intégration des notions de continuités écologiques dans les documents d’urbanisme.

Travaux : réalisation d’aménagement qui favorisent la biodiversité et les continuités écologiques (mares, haies…).

Animation : communication et sensibilisation autour des actions réalisées.

La LPO AuRA est engagée en tant que maître d’ouvrage dans la réalisation de sept actions de ce contrat :

  • Action B22 – Connaître, préserver et renforcer le réseau de mares des collines drômoises
  • Action C5 – Mettre en œuvre un programme pédagogique pour les élèves et les familles
  • Action C10 – Étude des friches et délaissés agricoles des plaines de grandes cultures
  • Action D3 – Mieux comprendre les exigences écologiques de certaines espèces en lien avec la TVB
  • Action D4 – Améliorer les connaissances sur la transparence écologique des infrastructures linéaires
  • Action D5 – Mieux connaître les axes de déplacements aériens
  • Action D7 – Rôles fonctionnels des ripisylves en domaine supraméditerranéen pour les chauves-souris