Accueil   |   Actualité : Suivi 2021 à Moras-en-Valoire : semaine du du 26 mars au 1er avril (et fin du suivi)

Suivi 2021 à Moras-en-Valoire : semaine du du 26 mars au 1er avril (et fin du suivi)

Ce bilan est le dernier de la saison. En effet, le dispositif installé à Moras-en-Valloire a été démonté le vendredi 2 avril. Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur engagement pour la sauvegarde des amphibiens !

Cette semaine fut très favorable à la reproduction des amphibiens : la pluie qui est tombée de  vendredi à samedi soir ainsi que les températures douces de la nuit leur ont permis de migrer enfin dans de bonnes conditions. Nous avons récupéré 59 individus dans les seaux le samedi matin, le record de cette année. La majorité d’entre eux étaient des crapauds communs/épineux ; les autres espèces trouvées sont le triton palmé, les grenouilles « brunes » (rousses et agiles) et quelques salamandres tachetées. L’espèce de la semaine est donc le crapaud commun/épineux.

En Drôme, la répartition de ces deux espèces se chevauche : e crapaud commun vit dans le Nord-Nord-Est de la France tandis que le crapaud épineux se trouve plutôt dans le Sud-Sud-Ouest. Les deux espèces étant très difficiles à distinguer sans un examen approfondi, nous avons choisi de ne pas les différencier dans notre suivi.

Les crapauds sont reconnaissables à leur corps trapu recouvert de glandes, leur tête large et aplatie, leur iris doré/cuivré parfois rougeâtre et leurs pupilles horizontales. Les crapauds ne sautent pas mais se déplacent en marchant. Contrairement à la croyance commune, les glandes présentes sur le corps du crapaud ne sont pas des verrues. Elles permettent à celui-ci de sécréter un mucus pour conserver l’hydratation de sa peau excepté les deux grosses glandes présentes à l’arrière de ses yeux, qui lui permettent de sécréter une toxine pouvant être fatale à ses prédateurs… Il vaut donc mieux l’observer à distance pour éviter tout problème !