Accueil   |   Actualité : Retour sur le week-end en Camargue du groupe local LPO Drôme du Nyonsais

Retour sur le week-end en Camargue du groupe local LPO Drôme du Nyonsais

Désormais presque traditionnellement, le groupe local LPO Drôme du Nyonsais a organisé un week-end d’observation en Camargue le 10 et 11 mars dernier. 23 personnes étaient au rendez-vous dans la bonne humeur et la chaleur de la cheminée du gîte. Retour donc sur ce week-end qui a permis aux participants d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux.

C’est sous un temps mitigé, un peu venteux mais toutefois épargné par la pluie, que les participants au week-end d’observation en Camargue ont pu profiter des nombreuses espèces présentes sur ce site. Malgré les conditions, ce sont près de cent espèces d’oiseaux qui ont pu être observées. Voici le compte rendu de Bruno Gravelat, responsable du groupe local LPO Drôme du Nyonsais.

 

« Quelques Grues cendrées se sont fait remarquer au Grenouillet et à Salins de Badon mais la grosse majorité du contingent était déjà repartie, cap à l’est, vers le nord de l’Europe et la Sibérie. Parmi les espèces marquantes, notons une belle invasion migratrice de Pouillots véloces, une belle fréquentation de Canards souchets présent presque sur tous les sites et dans une moindre mesure des Canards chipeaux et siffleurs, Sarcelles d’hiver et d’été, Nette rousse et Fuligules milouins.

 

Au niveau des limicoles, Chevaliers combattants, Chevaliers arlequins, Chevalier aboyeurs, Chevaliers culblanc et guignette, Bécasseaux minutes, variables et SanderlingEchasses blanches et Avocettes élégantes étaient également du voyage ainsi que les désormais presque courantes Talèves sultanes.

 

Au niveau des rapaces, outre Buses et Faucons crécerelles, les Busard des roseaux sont abondants mais ce qui a surtout retenu notre attention, c’est l’Aigle Botté qui s’est montré deux fois pour nous faire admirer sa phase claire (voir photos ci-dessous).

Côté passereaux : pas mal du tout ! Les premières Huppes fasciées, la Panure à moustaches, les premiers Martinets à ventre blanc et surtout un Martinet noir très en avance sur son temps !!

 

Enfin sur la plage de Piemanson nous avons pu observer dans de très bonnes conditions, le Puffin Yelkouan ramené du large par le fort vent du sud, ainsi que la Sterne caugek, et plusieurs dizaines de Mouettes mélanocéphales en migration.

 

Dimanche midi nous avons terminé le week-end par notre pique-nique traditionnel dans la plaine steppique de la Crau, pas de Coucou-geais cette fois ci, mais une très belle observation de Ganga cata au dessus de nos têtes et bien entendu, le Sibérien le plus célèbre de la Crau: le Pipit de Richard. Pour voir les listes exhaustives des observations, se reporter sur les observations saisies sur le site internet faune-paca.org, sous le nom de Bruno Gravelat. On souhaite un bon rétablissement à notre organisatrice Anne Simon qui, depuis son lit, n’a même pas pu goûter à sa traditionnelle et excellente potée.

 

Comme chaque année, on se dit : à refaire ! On essaiera de choisir l’année prochaine une date un peu plus tardive pour pouvoir observer plus de migrateurs qui font halte en Camargue en remontant vers les contrées nordiques. »