Accueil   |   Actualité : Observatoire des hirondelles

Observatoire des hirondelles

Parmi les oiseaux proche de l’homme, les hirondelles occupent une place de choix. Considérées comme annonciatrice du printemps et porteuses de chance, elles sont présentes dans les contes, les chansons et les croyances populaires. Ces oiseaux, notamment l’Hirondelle de fenêtre et l’Hirondelle rustique ont subi des pertes importantes de leurs effectifs ces dernières années, jusqu’à 21% depuis 1989 pour la première et 34% pour la seconde.

Afin d’étudier leurs populations, la LPO a lancé en 2012 et 2013 une grande enquête participative sur les hirondelles.

Les bénévoles de la LPO Drôme ont décidé de poursuivre les comptages de nids occupés par les hirondelles de fenêtre dans les villes et les villages de la Drôme.

 

Résultat des suivis 2018 :

HIRONDELLES DE FENÊTRE / NIDS OCCUPES

L’année 2018 ne sera pas parmi les meilleures pour les hirondelles de fenêtre.

Leur arrivée a été tardive dans beaucoup d’endroit. La presse nationale a publié nombre d’articles sur les hirondelles : « reviendront-elles » ? Elles sont finalement arrivées, mais en moins grand nombre que les années précédentes.

Les comptages de cette année marquent une baisse importante, effondrement à Allan et à Grignan, baisse à Alixan…Die et St Nazaire en Royans sont encore en légère progression ( voir tableau ). La baisse du total n’est pas très importante parce que St Jean en Royans a été de nouveau prospecté cette année. A noter que 2018 a vu des comptages effectués dans de nouvelles communes, Charpey et Chabeuil, dans le cadre de l’Atlas de la Biodiversité Territorial. Nous les intégrerons dans nos tableaux l’an prochain.

Résultat des suivis 2017 :

Encore une légère progression sur le nombre de nids occupés, mais rien de spectaculaire !

Il est utile de rappeler que les comptages ne sont effectués que sur les nids des hirondelles de fenêtre et,que dans les villes et villages concernés, ce sont toujours les mêmes rues qui sont prospectées. Les augmentations d’abord : Alixan qui passe de 49 à 54 nids, à noter que des nids se reconstruisent sur la D538 pourtant très passante ; Allan qui passe de 46 à 56 nids occupés, cette progression est en partie due à la taille d’arbres dont les branches touchaient les génoises des maisons . Les autres communes sont en légère baisse non significative : Grignan qui passe de 31 à 29 après quelques années de hausse spectaculaire, Die de 41 à 39 et St Nazaire en Royans qui perd 1 nid ( des nids se reconstruisent sur la maison où il y avait eu destruction massive en 2012, mais patience…). Une année 2017 plutôt encourageante, espérons que 2018 sera encore meilleure. Merci encore une fois à tous les bénévoles qui année après année font les comptages.

Résultat des suivis 2016 :

Commentaires sur les résultats 2016

Si l’on regarde le chiffre global en bas de colonne du tableau ci-dessus, le nombre de nids d’hirondelles de fenêtre occupés a diminué en 2016 par rapport à 2015 ! Mais à y regarder de plus près, on voit que la commune de Dieulefit n’a pas été prospectée cette année;  les chiffres sont donc plutôt encourageants, en hausse à Alixan , Die et Grignan (+ 300% en trois ans !) et en forte hausse à Allan. La seule baisse du nombre de nids est constatée à Saint-Nazaire-en-Royans, qui passe de 74 à 56 (à noter cependant : des hirondelles reconstruisent sur la maison où tous les nids avaient été détruits il y a quelques années).

Des chiffres que l’on peut donc qualifier de plutôt bons dans l’ensemble, mais il ne faut pas pour autant crier victoire : il faut espérer que les années à venir aillent dans le même sens…

Remercions tous les participants aux comptages qui, année après année, nous aident à avoir de meilleures données sur l’évolution de la population d’hirondelles de fenêtre dans notre département.

Pour avoir plus d’informations sur cette observatoire, vous pouvez la page dédiée.