Accueil   |   Actualité : Protégeons le trétras-Lyre dans la Drôme

Protégeons le trétras-Lyre dans la Drôme

Le tétras-lyre est l’une des espèces d’oiseaux les plus menacés en Drôme. Ses populations régressent et ses sites de présence se réduisent de plus en plus.

Pourtant, la conservation de cette espèce ne semble pas la priorité de tous (vous pouvez exprimer votre inquiétude auprès des services de la préfecture ou du PNR du Vercors). Nous vous laissons prendre connaissance du communiqué de presse de Gilbert David, président de la LPO Drôme, à ce sujet (ou le consulter via ce lien : CP Tétras-lyre 2016) :

« Le Parc naturel régional du Vercors, gestionnaire de la réserve nationale des Hauts-Plateaux du Vercors, a instauré une zone de protection hivernale du tétras-lyre sur les hauts-plateaux en lançant une série de communications auprès des randonneurs et des skieurs. La LPO Drôme est particulièrement sensible et favorable à ce genre d’initiatives et en remercie le gestionnaire.

Cependant, il faut savoir et porter à connaissance de tous que, dans le même temps, les chasseurs tuent des tétras-lyres sur cette réserve. Ils les chassent alors que l’espèce régresse, en nombre et en surfaces fréquentées dans la Drôme, depuis au moins une trentaine d’années.
La fédération départementale des chasseurs de la Drôme, qui se glorifie d’être une association de protection de la nature avec une délégation de service public, soutient cette chasse et l’incite par des demandes d’attribution de tirs sur les dernières communes drômoises où survivent les derniers individus.
Cette espèce, en très mauvais état de conservation dans notre département, fait l’objet d’une traque au moment où elle doit faire des réserves de graisse en se nourrissant le plus possible avant l’hiver. Les tétras-lyres, perturbés, dérangés par les chiens et leurs maîtres, s’épuisent à fuir le danger, dépensant de l’énergie au lieu d’en emmagasiner. Au printemps, ceux qui ont échappé aux chasseurs et surmonté l’hiver sortent affaiblis et arrivent, en avril-mai, dans de mauvaises conditions pour les parades et la reproduction.
Tout cela pour le plaisir de quelques chasseurs irrespectueux du simple bon sens et de l’avenir de cette magnifique espèce qui est l’emblème du Parc du Vercors. Nombre de chasseurs interrogés en privé disent ne pas comprendre cet acharnement…
La LPO Drôme demande l’arrêt de la chasse aux tétras-lyres sur tout le département de la Drôme.
Et sur la Réserve nationale des-Hauts Plateaux du Vercors, elle demande que la chasse ne se limite qu’aux ongulés susceptibles de poser des problèmes économiques incontestables ».