Accueil   |   Nos actions   |   Sauvegarder   |   SOS Faune sauvage   |   SOS faune en difficulté

SOS faune en difficulté

Vous êtes en contact avec un animal sauvage en Drôme-Ardèche qui vous semble en difficulté ? Visite le site dédié à cela : vous y trouverez les réponses aux problématiques rencontrées le plus souvent. Si ce n’est pas le cas, merci de nous soumettre la vôtre !

Ne nous apportez d’animal en aucun cas : nous ne sommes ni équipés ni agrémentés pour le prendre en charge… Merci !

Détention et transport d’animaux

La détention et le transport d’un animal sauvage est illégal sans autorisation. Avant tout transfert, contactez le centre de soins en mesure de le soigner : celui-ci pourra en effet justifier, en cas de contrôle, l’urgence de votre situation.

© CSOSL

© CSOSL

Appel à bénévoles!

branquareCertains animaux ont besoin d’être transportés en direction des centres de soins. Certains particuliers ne pouvant se déplacer, l’aide de ces bénévoles est très précieuse et fondamentale pour la survie des futurs patients. Plus les animaux arrivent rapidement au centre de soins, plus leurs chances de rétablissement augmenteront !

Pour cela, les centres font appel à des bénévoles “récupérateurs”.
Vous effectuez des trajets réguliers à proximité d’un centre de soins ? Contactez-le directement ! Vous vous déplacez ponctuellement vers Lyon ? Voici une carte indiquant quels animaux attendent un  transport vers le centre l’Hirondelle. Merci de les contacter la veille ou le matin même pour participer éventuellement à leur rapatriement !

Historique concernant la prise en charge
des animaux blessés en Drôme-Ardèche

En septembre 2012, le centre de soins Drôme-Ardèche pour animaux blessés situé à Boucieu-le-Roi (07) a fermé ses portes.

En décembre 2015, le CSDA a vu le jour et a ouvert un petit centre à Crest début mai 2017 afin de nourrir les oisillons orphelins, d’apporter les premiers soins aux blessés et de centraliser leurs transports vers les centres voisins, le CSOL et le Tichodrome.

En 2018, le CSDA et le CSOL fusionnent pour devenir l’Hirondelle.

En 2020, au vu de l’accroissement des mammifères blessés qu’on lui signale, l’Hirondelle devient capacitaire pour leur accueil. Submergée par les nombreux animaux qu’on lui apporte, et manquant cruellement de moyens pour faire face à cet accroissement qui ne cesse de se confirmer d’année en année, elle est contrainte de fermer plusieurs mois. Elle réalise alors des travaux importants grâce à la cagnotte en ligne qui lui apporte les fonds nécessaires pour réouvrir avant l’été.

Appel à dons

Vous vous sentez concerné(e) par cette thématique ? Si vous souhaitez y contribuer, consultez les sites Internet des centres proches de chez vous  ou leurs pages Facebook !

Vous pouvez également les soutenir en en devenant adhérent(e) et en leur versant des dons, même modestes. En effet, sans cela, ces structures ne seront pas à même de continuer le formidable travail qu’elles effectuent… Nous vous en remercions !