ABC Romans

Les animations 2016

Découverte des Tarentes de Maurétanie
Vendredi 19 août – 21h – Gare Romans-Bourg de Péage Venez découvrir ce petit reptile discret à la tombée de la nuit! Nous essayerons, à l’aide d’experts naturalistes, de préciser la répartition géographique de cette espèce méditerranéenne dans Romans.

Espionnons nos hérissons
Vendredi 9 septembre – 19h – Maison de Quartier des Ors Partez à la rencontre du hérisson dans le quartier des Ors. Vous découvrirez la vie de ce précieux allié du jardinier : Que mange-t-il? Où dort-il? Comment favoriser sa présence dans vos jardins? Nous répondrons à toutes vos questions.

Visite des aménagements à pollinisateurs
Dimanche 18 septembre – 14h – Maison de Quartier des Ors Venez découvrir la diversité des pollinisateurs du quartier des Ors. Nous irons admirer ces petits êtres indispensables à la reproduction de la majorité des plantes à fleurs et nous ferons un point sur l’hôtel à insectes déjà installé.

Grande soirée biodiversité
Vendredi 4 novembre – 19h – Salle Jean Vilar
Venez passer une soirée conviviale sur le thème de la biodiversité en ville. Au programme : conférences, activités ludiques et expositions (L’ arbre et l’oiseau, le renard, Naturalia…).

 

L’enquête hérisson continue !

Liste des lieux où vous pouvez déposer l’enquête Hérisson dans une urne :

– Gamm vert
– Librairie La Manufacture
– Romans International
– Maison de Quartier des Ors
– Maison de Quartier à Monnaie
– MJC Robert Martin
– Mairie (Hôtel de ville)

Temps forts de l’ABC 2015

Enquête papillons

Enquête gîte chauve-souris

Enquête hérisson

 Présentation de l’ABC

La LPO Drôme accompagne la Ville de Romans dans sa démarche d’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC), projet unique à ce jour et exemplaire en Drôme!

Depuis 2000, la Ville de Romans-sur-Isère a placé la préservation de la biodiversité et la protection des milieux et des ressources naturelles au cœur de sa démarche Agenda 21, alors nouvellement engagée. En 2012, en partenariat avec la LPO Drôme, la commune initiait la réalisation d’un Atlas participatif de la Biodiversité Communale (ABC) s’inscrivant directement dans le cadre de cet agenda 21.

Image4

Les actions déjà menées

Connaître

Le travail sur ABC a débuté en 2013 par un important travail bibliographique et de consultations diverses, nous avons pu  synthétiser les données sur les aires protégées, les zones d’inventaire (ZNIEFF), la flore et la faune du territoire communal. Il apparaît évidemment que l’avifaune concentre à elle seule 94 % des données faunistiques (plus de 22 000 données faunistiques au total sur la commune !), que la flore comporte 508 espèces dont 7 protégées au niveau national, que le Triton crêté est présent à Romans, qu’il existe une donnée relativement ancienne de Psammodrome d’Edwards (lézard rare et menacé en région Rhône-Alpes), que la Tarente de Maurétanie est bien installée en centre-ville et que les connaissances des chauves-souris ou de l’entomofaune sont très lacunaires. Il s’en est donc suivi des prospections ciblées et des inventaires plus généralistes.

ABCRR3 - Copie (2)Après un état des lieux de la connaissance naturaliste sur la commune réalisé en 2013, l’année 2014 est placée sous le signe des sciences participatives.

Le premier volet, visant à inventorier les chauves-souris sur le territoire pour compléter les manques existants pour ce groupe d’espèces, a été achevé en août dernier. Le second volet se met en place avec l’arrivée de l’automne.

En automne nous avons posé en 2014 des enregistreurs d’ultrasons sur 18 points pour un total de 24 nuits d’enregistrement, échantillonnant l’ensemble des habitats de la commune (balmes et coteaux, zones agricoles, zones pavillonnaires, cours d’eau).

Nous avons eu de belles surprises lors de l’analyse des sons :

  • 8 espèces encore non décelées sur la commune ;
  • 20 espèces sur les 30 présentes en Drôme ;
  • 6 espèces patrimoniales ;
  • des pipistrelles en nombre (de Kuhl notamment) ;
  • 2 espèces de rhinolophes, dont des centaines de contacts de petits rhinolophes le long de l’Isère en amont de Romans !
  • des barbastelles en zone pavillonnaire :  merci les volets !
  • des noctules et pipistrelles en ville : vivent les allées de platanes !

Mobiliser

En 2014 nous avons fait appel à la richesse du grand public écocitoyen de Romans via les sciences participatives.

Dans un premier temps, nous avons organisé une animation hérisson pour la Fête de la nature  en mai. C’est au Parc Mitterrand, dans le quartier des Ors, que le groupe d’une trentaine de personnes, venues en famille, a déambulé à la découverte de la vie du hérisson et de toutes les contraintes liées à l’urbanisme qu’il peut rencontrer (voiries, inaccessibilité des jardins…).

ABCR2Le second temps était l’ouverture de notre enquête participative « Des hérissons dans mon quartier » , en automne, par la recherche du petit mammifère sur son terrain de chasse, grâce à une caméra thermique (qui détecte les points de chaleur dans la nuit sombre et les haies denses). Enfants et grands enfants ont été émerveillés par cette rencontre… Cette enquête a été relayée au-delà de nos espérances : vous avez été plus de 130 à répondre à l’enquête, triplant le nombre de données de hérissons sur la commune. La majorité des contacts se situe dans la couronne pavillonnaire de la ville.

Le soir suivant, une autre rencontre fascinante attendait nos biodiv’acteurs romanais : celle des chauves-souris. Par une approche participative « Les chauves-souris de notre bâti » , chacun a pris le temps de raconter son expérience personnelle avec les chiroptères. Ces anecdotes ont permis de revoir les représentations initiales en corrigeant les erreurs qui mettent à mal la réputation de ces mammifères exceptionnels.

Tous furent émus par la mise bas de la femelle Grand Rhinolophe dans le film de Tanguy Stoecklé puis c’est face à la mairie, sur la place où de nombreux platanes offrent des habitats propices à de nombreuses espèces, que chacun a pu observer les chauves-souris glaner les insectes attirés par la lumière des  lampadaires…

Nous avons axé nos actions de formation sur le parc Edith Piaf, qui a permis aux participants de mettre en pratique les méthodes de recherche, d’observation et de recensement des oiseaux qui leur avaient été transmises. Quelles joies de rencontrer le Faucon pèlerin traversant le ciel de Romans, de découvrir la bergeronnette des ruisseaux au bord de l’Isère ou d’observer le Grand Cormoran à la longue-vue !

ABCR1Dans l’après midi, tous se sont engagés à aider les animaux du parc par la plantation d’une haie  d’essences naturelles permettant au hérisson de se déplacer aisément pour venir en aide au jardinier du « Jardin partagé » et offrir abris, perchoirs et nourriture aux oiseaux. Un atelier de construction de mangeoires a clôturé cette formation.

 Partager

Pour rendre compte des actions et des résultats, mêlant fête, partage et échange entre tous les participants, a réuni plusieurs dizaines de personnes. Le bilan et les résultats de l’année ont été présentés sous forme interactive aux élus, aux techniciens, aux administrateurs, bénévoles et adhérents de la LPO Drôme, aux participants à l’ABC et aux curieux qui s’étaient déplacés. Tous se sont ensuite retrouvés autour d’un apéritif offert par la Ville, et ont pu participer dans la bonne humeur aux animations proposées : stands à insectes (Maximilien), stand LPO, ateliers de confection de mangeoires à oiseaux, expositions…

Le parc Edith-Piaf  a été à l’honneur tout au long du mois d’octobre. Les habitants du quartier ont pu découvrir le métier de naturaliste dans les écoles et les maisons de quartier, et ont pu ensuite explorer le parc, sa nature, sa faune et sa trame verte avec la LPO Drôme.


Et n’oubliez pas ! Si vous croisez un hérisson à Romans, le sondage est ici : http://www.ville-romans.com, Rubrique « ma vie à Romans », « Le Développement durable », « Biodiversité », ou, pour les habitués, à saisir sur www.faune-drome.org.