Accueil   |   Nos actions   |   Connaître   |   Prospections   |   Plans Nationaux d’Action   |   PNA – Sonneur à ventre jaune

PNA – Sonneur à ventre jaune

L’objectif général des prospections Sonneur à ventre jaune dans le cadre du PNA est d’améliorer les connaissances sur la répartition et les effectifs de l’espèce en région Rhône-Alpes et donc de favoriser la protection des sites.

Le Sonneur à ventre jaune est une espèce peu commune en Drôme qui apprécie les milieux pionniers, où l’instabilité du milieu réduit la concurrence avec d’autres espèces. En Rhône-Alpes, il se rencontre en milieu forestier (sur les ornières), dans des carrières en exploitations, en milieux agricoles ou même dans des dépressions bordant les cours d’eau.

Malgré son statut protégé au niveau national (arrêté ministériel du 19 novembre 2007 fixant la liste des amphibiens protégés), le Sonneur à ventre jaune est en régression à l’échelle nationale. Le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a donc souhaité mettre en place un plan national d’actions. Ainsi en 2009, ECOTER rédige un PNA sous l’égide de la DREAL Lorraine, téléchargeable ici.

L’objectif du PNA régional:

  • améliorer les connaissances sur la répartition de l’espèce et l’importance relative des populations en Rhône-Alpes
  • favoriser la conservation des populations grâce à la formation des acteurs concernés
  • protéger les sites majeurs en milieux forestiers et carrières

Toutes les données récoltées sur l’espèce et enregistrées sur Faune-Drôme sont transmises à la LPO RA pour synthèse régionale annuelle

En 2014, les prospections ont permis de mettre en avant la présence du Sonneur à ventre jaune sur 22 communes drômoises.

Il y a deux noyaux de populations principaux en Drôme ; la forêt des Chambaran qui abrite une vingtaine de stations et le secteur de la Motte-Chalançon où différents milieux humides sont fréquentés jusqu’à 900 m d’altitude. Ce second noyau est couvert par le Projet de Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales. Des petites populations isolées sont dispersées sur le département ; sur un torrent des Baronnies, dans des jardins à Die et à Crest ainsi que sur le Col du Grand Bœuf.


Plus d’informations sur  http://rhone-alpes.lpo.fr/actions/plans-d-actions-en-faveur-d/plan-d-actions-en-faveur-du/