Accueil   |   Actualité : L’hebdo’ Ornitho – Semaine 2

L’hebdo’ Ornitho – Semaine 2

Chaque semaine, Rémi Métais vous propose de retrouver la petite actualité ornithologique de la Drôme (observations exceptionnelles, arrivées, départs…).

Une nouvelle année commence pour l’ornithologie drômoise et j’espère qu’elle sera pour vous aussi belle que ne l’a été 2017. Cette chronique continue tout naturellement pour vous présenter les principales observations de la semaine ! Mais tout d’abord revenons sur les deux dernières semaines, que s’est-il passé pendant les fêtes de fin d’année ? 

Du coté des raretés, on notera toujours la présence de pie-grièche grise, bouvreuil trompetant et sizerin cabaret aux quatre coins de la drôme. Plus commun, 6 grèbes à cou noir ont pu être observé en même temps sur la région de Châteauneuf-du-Rhône. Sur ce même site, toutes les espèces de canards ont pu être observées (siffleur, pilet, sarcelle d’hiver, fuligule, nette rousse) mais aussi quelques raretés comme un harle piette femelle qui encore aujourd’hui est observable sur le site. Originaire de Scandinavie, cette espèce est rarement observée dans la région. Continuons dans les oiseaux d’eau et notons la présence de deux macreuse brunes à Châteauneuf-sur-isère qui malheureusement seront tuées par un chasseur… Dernièrement, c’est  un ibis falcinelle qui a été observé sur le bassin des Musards à la Roche-de-Glun.

En plaine, les groupes de fringilles sont toujours aussi impressionnants et très diversifiés. On peut notamment observer de grand groupe de linottes mélodieuse et pinsons du nord. Du côté du Vercors et des Baronnies, on notera un faible début de chant pour le grand-duc d’Europe qui se fait timide cette année. En vallée du Rhône et comme chaque année, les premières cigognes blanches migratrices sont observées. En effet, certains individus commencent à remonter tôt (surement lié aux conditions climatique particulièrement agréable de ces derniers jours), le premier pic de passage pour l’espèce arrivera à la fin du mois de janvier.

Voilà un petit résumé de ces quelques semaines, l’année reprend alors on fonce sur le terrain pour observer et découvrir toute la belle faune dromoise !