Accueil   |   Actualité : Les conseils de la LPO pour nourrir les oiseaux l’hiver

Les conseils de la LPO pour nourrir les oiseaux l’hiver

Lors des périodes de froid, les oiseaux peinent à trouver de la nourriture, notamment lorsque le sol est gelé ou recouvert de neige. Pour les aider à passer l’hiver, la LPO vous donne quelques conseils pour bien les nourrir.

Certains oiseaux se nourrissent exclusivement d’insectes. C’est le cas par exemple des hirondelles et des martinets, qui migrent alors en Afrique dès lors que l’automne arrive afin de continuer à trouver de la nourriture. D’autres espèces d’oiseaux ont un régime alimentaire plus varié, et se contentent, l’hiver venu, de graines et de fruits, comme le tarin des aulnes, le chardonneret élégant, les mésanges et fauvettes, le verdier…

Pour avoir la chance d’observer ces oiseaux restés en France l’hiver et les aider pendant cette période difficile, la LPO vous livre quelques conseils pour les nourrir.

La première étape consiste à choisir et installer une mangeoire. Plusieurs types de mangeoires existent : nous recommandons les mangeoires verticales car elles sont plus hygiéniques.

Que vous ayez un balcon, une terrasse ou un jardin, choisissez celle qui s’adaptera le mieux à votre emplacement. Il est important de placer la mangeoire en hauteur pour qu’elle ne soit pas accessible aux prédateurs. Si vous habitez en ville, il faut faire en sorte qu’elle ne puisse pas être utilisée par les pigeons. En effet, nourrir les pigeons est interdit par la loi car cela contribue à leur prolifération ; de plus, vous risquez d’épuiser très rapidement votre stock !

Pour remplir votre mangeoire, choisissez les aliments les mieux adaptés pour les oiseaux :

  • Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d’1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé ;
  • Pain de graisse végétale simple ;
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;
  • Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées : les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;
  • Cacahuètes (non grillées et non salées) ;
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;
  • Petites graines de millet ou d’avoine ;
  • Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Dans sa démarche écologique, la LPO vous conseille de choisir des graines de tournesol bio d’un producteur local* et d’être attentif à la composition des boules de graisse (certaines sont faites à base de graisses animales, d’huile de palme…).

N’accrochez pas de boules de graisse dans un filet : outre le risque que celui-ci ne s’envole et ne reste pour longtemps un déchet dans la nature, cela évitera le risque que les oiseaux ne s’y coincent les pattes, ce qui peut entraîner une issue fatale. Des distributeurs pour y placer ces boules sont disponibles à la boutique LPO.

Attention ! Ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels.

Une fois la mangeoire prête, il ne vous reste plus qu’à profiter des allers-retours des oiseaux, de leur envol, les interactions entre les différentes espèces… Ce spectacle est passionnant !

Toutefois, restez vigilant : si vous avez commencé le nourrissage, n’arrêtez pas d’un seul coup, surtout en période de grand froid. Les oiseaux se seront habitués à avoir de la nourriture chez vous et risqueront d’être en difficulté pour en trouver par leurs propres moyens.

il est important de nettoyer et désinfecter vos mangeoires de manière régulière afin d’éviter tout risque de propagation de maladies par les fientes ou les restes d’aliments. Si un oiseau vous paraît malade, videz et nettoyez la mangeoire à l’aide de savon noir pour la désinfecter sans produits chimiques.

À l’approche des jours plus chauds, lorsque le printemps commencera à faire son apparition, arrêtez progressivement de remplir votre mangeoire. Cela évitera la propagation de certaines maladies, favorisées par la chaleur, au moment où les oiseaux peuvent trouver la nourriture par eux-mêmes.

N’hésitez pas à noter vos observations sur Faune Drôme ou Faune Ardèche et à participer au Comptage national des oiseaux des jardins qui a lieu partout en France tous les ans le dernier week-end de janvier !

* Nous vous proposons d’acheter des sacs de graines de tournesol noir bio et local. Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les informations vous permettant (notamment) de les pré-commander en octobre (bouton bleu ciel en haut de toutes les pages de ce site).