Accueil   |   Actualité : Enquête publique sur le projet du SCoT du Grand Rovaltain (jusqu’au 29 avril)

Enquête publique sur le projet du SCoT du Grand Rovaltain (jusqu’au 29 avril)

Le Grand Rovaltain est un syndicat mixte réunissant 103 communes, 5 intercommunalités (CC Pays de l’Herbasse, CA Valence Romans Sud Rhône-Alpes, CC de la Raye, CC Rhône Crussol, CC Hermitage-Tournonais) et 300 000 habitants, le tout à cheval sur la Drôme et l’Ardèche.

Ce syndicat a pour vocation d’élaborer un SCoT, autrement dit un Schéma de Cohérence Territorial, avec un ambitieux objectif : parvenir à une même vision du territoire, de manière durable et concertée, à une échelle pertinente plus vaste que les communes ou même les intercommunalités. Ces préconisations sont rendues opposables aux PLUs ou aux cartes communales, et donc indirectement aux permis de construire ou d’aménager, mais aussi aux zones commerciales et/ou industrielles.

Le SCoT doit donc traduire une vision prospective et stratégique du devenir du territoire, et ce, pour vingt-cinq ans ! Ces orientations d’urbanisme, d’aménagement et de développement ont un impact direct sur notre cadre de vie et notre environnement.

La LPO Drôme a participé à l’élaboration de certains points du document, notamment en réalisant des cartographies de présence des espèces classées en Liste rouge nationale ou d’amphibiens (cf.  pp. 107-108 du rapport de présentation).

Le SCoT se compose d’un rapport de présentation (voir lien ci-dessus), d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), qui expose de manière concise et pédagogique le projet politique adapté aux besoins et enjeux du territoire, et d’un Document d’Orientation et d’Objectifs qui traduit de manière opérationnelle les orientations du PADD. Pour retrouver l’ensemble des documents et avoir plus d’information sur le SCoT du Rovaltain,  cliquez-ici.

Avant approbation définitive du SCoT, une étape essentielle est la consultation des citoyens via l’enquête publique. C’est à cette étape que chacun de nous peut agir en exprimant son avis quant aux orientations prises. Pour cela, exprimez-vous à l’adresse électronique suivante : enquetepublique@scotrovaltain.fr ou, si vous le préférez, par courrier ou dans des lieux de permanence du commissaire enquêteur (voir ici).

Pour alimenter votre réflexion, vous pouvez consulter l’avis de l’autorité environnementale ou de la FRAPNA (respectivement page 17 et page 145 dans le recueil des avis des personnes publiques associées).