Accueil   |   Boîte à outils   |   Mangeoire à oiseaux

Mangeoire à oiseaux

En hiver, les oiseaux consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher de la nourriture, notamment pour résister au froid. Et cela n’est pas facile ! Leurs besoins énergétiques pour maintenir leur température corporelle augmentent tandis que les ressources alimentaires diminuent, jusqu’à devenir rares ou ne sont pas accessibles à cause de la neige ou du gel. De plus, les jours sont courts, ce qui leur laisse beaucoup moins de temps pour rechercher leur ration quotidienne.
Proposer de la nourriture et de l’eau aux oiseaux permet de les aider à survivre à l’hiver.

Vous pouvez facilement leur donner un petit coup de pouce pour passer cette période difficile en alimentant quelques mangeoires.

Quand commencer à nourrir les oiseaux ?

Commencez avec les premiers jours de gel (fin octobre à fin novembre selon la région). Le nourrissage doit être constant et régulier (de préférence tous les matins) car les oiseaux prendront l’habitude de visiter vos mangeoires à des moments déterminés de la journée. Dès que le temps se radoucit définitivement (vers le mois de mars), arrêtez progressivement le nourrissage car les oiseaux se seront habitués à cette ressource. Pendant la belle saison, alimenter des mangeoires devient inutile et même néfaste pour eux car la chaleur peut favoriser l’apparition d’épidémies (salmonellose…) qui peuvent décimer les oiseaux de votre jardin.

Quelles nourritures ?

Chaque espèce a ses préférences. Les graines de tournesol, riches en lipides, sont les plus consommées par une grande diversité d’oiseaux. D’autres graines plus petites, comme le millet, ou plus grosses, comme les noix, raviront bruants, geais des chênes et pics.
Retenons :
● Graines : divers mélanges, tournesol, millet, avoine, maïs, amandes, noix, noisettes (privilégier des mélanges avec 2/3 de tournesol).
● Fruits : les vieilles pommes raviront les grives !
● Graisses végétales (privilégier des produits à l’huile de colza).

Les aliments pour humains ne sont pas forcément bons pour les oiseaux !
Ne jamais donner
● d’aliments salés (cacahuètes salées, chips, …)
● de pain sec ou de biscottes, de déchets de pâtisserie, de noix de coco desséchée, qui gonflent et provoquent des troubles digestifs
● de lait
● de grains de lin ou de ricin qui sont toxiques.

Une petite coupelle d’eau, renouvelée régulièrement, est indispensable à la mangeoire.

 

Passereaux mangeoire – Photo : Séverine Faure

 

Créer

Mangeoires en bois

Mangeoire simple à construire

Mangeoires recyclés

– Bouteille en plastique, brique de lait
Créer une ouverture et remplissez votre bouteille de graines. Avant de la remplir de graines, pensez à rincer votre bouteille et à la faire sécher.

– Bouteille en verre

– Boite de conserve, pot de yaourt
Accrocher une branche de bois sur le pot ou la boite de façon à ce qu’elle dépasse pour que l’oiseau puisse s’accrocher !

– Rouleau PQ, pomme de pin
Trempez votre rouleau/pomme de pin dans du beurre de cacahuètes puis dans les graines !

VIDEO 1- Fabriquer une mangeoire

VIDEO 2- Réaliser une boule de graisse pour oiseaux

Retrouvez les mangeoires LPO sur la boutique !

Installer

Placer la mangeoire dans un endroit dégagé, loin des murs et des buissons (pour en empêcher l’accès aux prédateurs).

N’oubliez pas les silhouettes anti-collision pour éviter les accidents avec les fenêtres si le mangeoire est près de celles-ci.

Gérer

Nettoyer régulièrement la mangeoire et ses alentours, d’abord avec une brosse, puis à l’eau bouillante, pour éviter la diffusion des maladies. Retirer les fientes et les vieux aliments.