Accueil   |   Boîte à outils   |   Créer et gérer une haie

Créer et gérer une haie

Les haies champêtres accueillent une faune et une flore très variées ; elles jouent un rôle majeur dans le fonctionnement des écosystèmes. Elles sont des habitats précieux, des abris, des sites de nidification et offrent des sources de nourriture pour les oiseaux, les mammifères, les insectes…

Elles créent également de nombreux micro-habitats favorables à une grande diversité d’espèces. Ce sont des corridors écologiques importants dans la trame verte du territoire. Elles possèdent également de nombreux autres rôles : brise vent, régulation des eaux, enrichissement du sol, régulation du climat.

Malheureusement, l’urbanisation croissante et l’agriculture intensive ont conduit à la destruction de nombreuses haies, parfois remplacées par des haies monospécifiques (cyprès, thuyas…) dont l’intérêt est très réduit.

La préservation et la création de haies champêtres est donc un acte concret pour la préservation de la biodiversité.

Pour vous aider à créer, gérer votre haie et choisir les espèces qui favorisent la présence de certains oiseaux !

Guides de plantations

Créer et gérer une haie – LPO Drôme

Planter des haies champêtre, CG Isère

Permis de (bien planter), CG Rhône

Du jardin d’ornement au jardin vivant, Frapna

Fiche espèces d’arbres et arbustes pour favoriser les oiseaux – RefugesLPO

Fiche espèces d’arbres et arbustes pour favoriser les oiseaux – Tableau

Les haies champêtres : rôle et entretien

Et pourquoi pas une haie sèche ? Le principe est simple : créer une véritable petite pépinière pour un développement naturel de la haie.

 

Quelques principes

Plantation

  • Privilégier des espèces végétales locales, si possible labellisées végétal local
    Inspirez-vous de la nature à proximité : quelles essences rencontrez vous ? Ainsi, vous pourrez être sûr que les espèces choisies correspondront à votre sol, votre climat…
    Varier les essences
    Limiter la présence de résineux (maximum 20%). Saviez-vous que, dans la plupart des communes, les haies de thuya (monospécifiques) sont interdites ?
    Plus la haie est large, plus elle sera favorable à la biodiversité : plantez vos arbustes en quinconce !
    Comme dans la nature, plantez plusieurs pieds d’une même essence côte à côte (exemple : trois cornouiller sanguins les uns à côté des autres, pour créer des buissons denses).
    Attention aux allergies et aux espèces envahissantes, qui sont à proscrire !

Gestion

  • Planter de préférence à l’automne (à la sainte Catherine, tout prend racines !)
    Éviter le goutte à goutte, qui favorisera le développement superficiel des racines et rendra donc l’arbre ou l’arbuste plus sensible à la sécheresse et au vent
    Pailler vos plantations (avec Bois Raméal Fragmenté, copeaux de chanvre, feuilles, paille…) pour préserver l’humidité du sol
    Ne jamais tailler les haies durant la saison de nidification, c’est-à-dire du mois de mars au mois d’août, en France métropolitaine. Privilégier les tailles en février/mars, voire pas de taille du tout !
    Si vous taillez, utilisez les branches coupées pour créer des tas de bois (pour les insectes, les hérissons…) ou, pourquoi pas, créer une haie sèche…